Télécharger le rapport en format pdf
Download a detailed description of the Assembly's MMP system in pdf form

Réflexions du président

L'Assemblée des citoyens a réussi à créer le modèle d'un nouveau mode décisionnel démocratique sans précédent en Ontario. Elle a montré la valeur de la participation des citoyens dans les questions politiques importantes. J'ai eu le privilège d'Ítre témoin de l'extraordinaire capacité des citoyennes et des citoyens lorsqu'on leur donne la chance de participer de faÁon aussi directe au processus démocratique.

L'Assemblée a réuni 103 citoyens de l'Ontario choisis au hasard pour apprendre, consulter leurs concitoyens, délibérer et enfin prendre une décision au sujet d'un système électoral pour la province. Elle a obtenu la garantie de son indépendance du gouvernement et d'un accès direct aux électrices et électeurs ontariens par voie de référendum si elle décidait de recommander un changement.

À titre de président, j'avais la responsabilité de mener les choses de façon à donner aux membres de l'Assemblée les outils et le soutien dont ils auraient besoin pour prendre une décision éclairée. Et, d'importance tout aussi grande, mon rÙle était de faciliter la neutralité et la transparence de notre démarche afin d'inspirer les membres et de donner confiance au public dans la manière dont l'Assemblée a pris cette décision.

Les membres de l'Assemblée n'ont jamais cessé de m'étonner par leur enthousiasme et leur profond engagement par rapport à la t‚che qui leur avait été confiée. Durant les huit mois de leur cheminement, aucun membre ne s'est retiré de l'Assemblée. Ils se sont appliqués à apprendre le fonctionnement des systèmes électoraux. Ils ont parlé aux gens de leurs communautés du travail de l'Assemblée et présidé des séances de consultation publique. Certains membres ont lu des centaines de commentaires écrits. D'autres ont participé à des groupes de travail chargés de conseiller l'Assemblée dans ses procédures ou d'effectuer des recherches supplémentaires sur quelque particularité. Nombre d'entre eux se sont servis d'un forum en ligne pour échanger des informations et discuter de questions et de problèmes entre les réunions.

Lorsque l'Assemblée a débuté ses délibérations en février, elle était devenue une communauté de personnes qui s'entendaient bien et qui n'ont jamais perdu de vue leur objectif commun : choisir le meilleur système électoral pour l'Ontario. Les membres de l'Assemblée ont abordé leurs délibérations avec un esprit ouvert, un respect des divers points de vue et le souci de résoudre collectivement les problèmes. Les voir à l'úuvre a été une source d'inspiration tant pour le public que pour moi-méme.

Les membres de l'Assemblée ont souvent exprimé leur gratitude envers le personnel du Secrétariat de l'Assemblée des citoyens, l'équipe de formation et tant d'autres personnes et organismes qui les ont soutenus et conseillés dans leur démarche. L'espace dont je dispose dans ce rapport ne saurait suffire à les remercier tous de façon adéquate.

Le Secrétariat constituait une équipe dévouée et remplie de talent. Son personnel a travaillé infatigablement à fournir aux membres tout ce dont ils pouvaient avoir besoin pour s'acquitter de leur t‚che. Notre directeur de la formation, le professeur Jonathan Rose, dirigeait le programme d'apprentissage. Il a engagé une équipe de facilitateurs, qui ont joué un rÙle vital en travaillant avec les membres, et assemblé un groupe externe d'experts des systèmes électoraux pour éclairer l'Assemblée de leurs commentaires et conseils judicieux.

Au nom de l'Assemblée, je souhaite remercier le gouvernement d'avoir créé l'Assemblée et d'avoir respecté son indépendance. Nous sommes également reconnaissants à l'ancien Comité spécial de la réforme électorale, qui a élaboré huit des principes qui allaient guider le travail de l'Assemblée, ainsi qu'à Élections Ontario, qui a créé et dirigé le processus de sélection des membres de l'Assemblée.

L'Assemblée a travaillé avec beaucoup de gens afin d'assurer la transparence du processus et d'engager autant de personnes que possible dans la discussion. Merci à TVOntario, au Collège Seneca, à l'Osgoode Hall Law School de l'Université York, à l'Ontario Social Planning Network et à bien d'autres personnes et organismes trop nombreux pour les mentionner dans ce rapport, mais dont nous avons énormément apprécié la collaboration.

Les membres de l'Assemblée souhaitent exprimer leur gratitude toute particulière aux citoyennes et aux citoyens, qui ont assisté à leurs fins de semaine de travail à titre d'observateurs et participé aux séances de consultation ou soumis leurs commentaires par écrit. Chacun d'entre eux a enrichi la discussion sur les systèmes électoraux et sur les principes qui les soustendent. J'encourage maintenant les citoyennes et citoyens de l'Ontario à participer à la discussion et à faire entendre leur voix le jour du référendum.

George Thomson

George Thomson